Au Brésil, au sein d’un village de pêcheurs en difficulté, est né «Duda & Les Bonecas dos Sonhos », un projet social et à la fois créatif qui vient en aide aux femmes et aux enfants pour porter leurs rêves plus haut.

Depuis quelques années, un village de pêcheurs de langoustes au nord-est du Brésil, près de Fortaleza, se meurt doucement. Les problèmes environnementaux perturbent les crustacés qui ne se reproduisent plus assez vite pour répondre à la demande grandissante des habitants. Au coeur de cette situation économique délicate, Co-Nekt, une agence de communication locale, est séduite par le village et décide de venir en aide à ses habitants en montant le projet «Contramundo». Ce dernier consiste à créer un espace accueillant des artistes et designers, un abri pour concevoir et imaginer de nouvelles possibilités et opportunités. Ce laboratoire de créations donne naissance à la coopérative Terra e Sonhos (Terre et Rêves), une organisation qui réunit enfants et femmes du village et leur propose des ateliers d’art transformateurs. Ainsi, depuis maintenant trois ans, des artistes se succèdent pour venir animer ces ateliers où la créativité est reine. Le printemps dernier, c’est la designer française Marine Peyre qui s’est rendue au village pour revisiter les poupées traditionnelles de la région : les « Bonecas dos Sohnos » (Les Poupées des Rêves). De son atelier sont nées

Duda, une poupée de trois mètres, et ses petites sœurs de 25 centimètres. Toutes uniques et fabriquées avec du matériel recyclé, elles sont porteuses des rêves de leurs créatrices.

« Leur production est intégralement payée par l’association, cela permet aux femmes d’avoir une nouvelle source de revenus », explique William Amor, porte-parole du projet en France.

Une première série de cent modèles réduits et quatre géants ont été produits. Cette collection de petites frimousses est en vente dans plusieurs circuits pour permettre la diffusion du projet et la valorisation du travail de ces femmes qui, via l’acte de création, espère donner un nouveau souffle à leur village. Tous les bénéfices récoltés sont reversés aux femmes de Terra e Sonhos ainsi qu’aux designers et au transport ; ils sont également utilisés pour l’éducation des enfants du village. « Grâce aux ventes, 50 enfants du village ont pu acheter le matériel nécessaire pour leur rentrée scolaire et les femmes de la communauté ont gagné 1 800 reais (environ 800 euros), ce qui est énorme pour elles ! », révèle William Amor en ajoutant que : « de cette manière, elles peuvent améliorer leur mode de vie et subvenir plus aisément à leur besoin pendant que les hommes tentent de gagner leur vie en continuant de pêcher ou en entretenant les bateaux. ». Un e-shop devrait voir le jour très prochainement pour limiter le plus possible les intermédiaires. Duda voyage, elle est présentée dans le monde entier. Elle a commencé son aventure par la Fashion Week de Buenos Aires en Argentine en défilant sur le podium du styliste Martin Churba, et a poursuivi son périple à Paris où elle a suivi la Paris Design Week et la Paris Fashion Week en passant par le défilé de Jean-Paul Gaultier. Elle a même été à Disneyland et, prochainement, sera exposée au Théâtre National de Marseille La Criée à l’occasion de la journée de la femme.

Les aventures de Duda et de ses sœurs s’exposent et se suivent sur Facebook où leurs acquéreurs postent des photos de ces dernières au sein de leur nouvel environnement. « Le but est de leur donner une vie, avec une sorte de roman photos. Les Brésiliennes sont très émues de voir leurs poupées se balader partout dans le monde. Nous espérons également que ce projet se démocratise partout dans le monde, et, pourquoi pas, le mettre en place en France pour venir en aide aux femmes en situation précaire, qui n’ont pas de salaire », précise William Amor.

Réaliser des rêves, améliorer les conditions de vie et redonner espoir ; nul n’aurait cru qu’une poupée aurait un jour tous ces pouvoirs•

À visiter :

www.co-nekt.com/web/contramundo-blog

 

Rédaction : Céline Galbrun / Photo : Co-Nekt

Une réponse