Deux Nantais créent Quai Baco, un véritable « déclic musical ».

Quai Baco, en référence au fameux quai nantais devenu allée, est un tout nouveau portail d’informations musicales à l’ambition nationale. Avec à sa tête deux nantais passionnés de musique, Sylvain Luneau et Antoine Martin (qui a fait ses armes en tant que journaliste à Taratata), le site lancé, depuis maintenant deux semaines, promet un contenu riche et diversifié sur la musique et ceux qui la font.

Actualisé au quotidien, Quai Baco s’enrichit de nouveaux articles, de citations et de vidéos. Les contenus phares ? Les biographies d’artistes. A priori, rien de bien original sauf si l’on considère le fait que Sylvain et Antoine approchent la vie des artistes autrement. Ils nous expliquent : « Il ne s’agit pas de relater la carrière de l’artiste mais de proposer une biographie qui va de la naissance à l’adolescence jusqu’au déclic musical ».

Quand Wikipédia a trois lignes sur l’enfance d’un artiste, Quai Baco peut en avoir une page entière.

Pour rapporter les faits les plus complets et les pépites les plus croustillantes, les créateurs de Quai Baco n’hésitent pas à fouiner tous les recoins de la vie de l’artiste, à rechercher les vrais noms, retrouver les lieux et les écoles fréquentés, les amis, et à agréger toutes ces informations dans un article qui allie qualité et originalité. « Quand Wikipédia a trois lignes sur l’enfance d’un artiste, Quai Baco peut en avoir une page entière. ». Les dossiers complets fricotent avec des vidéos qui font le buzz et des petites citations révélatrices, de quoi attirer un large public, du teenager fan au producteur en passant par la maison de disque. Et, tout cela plait aux artistes ! Sylvain et Antoine nous confient qu’une quinzaine d’entre eux ont recommandé comme référence leur biographie sur Quai Baco. Le portail pourrait bien devenir un jour la référence en matière de promotions d’artistes.

Et, si vous ne saviez pas encore que Bruno Nicolini, avant de devenir Bénabar, écrivait des sketchs pour la série « H », que Nicola Sirkis, du groupe Indochine, avait raté son bac quatre fois et que Louis Bertignac était le guitariste de Jacques Higelin… et bien, comptez sur Quai Baco pour vous mettre au diapason ! www.quai-baco.com

Rédaction : Gina Di Orio // Photo : Florent Marchet.© M. Dortomb