Zoorigamis : bestiaire en papier

C’est à l’Art est aux Nefs que nous avions croisé les oeuvres en papier de Geoffrey Berniolle, des trophées animaliers qui égayent nos murs : les Zoorigamis. D’origine toulousaine, le taxidermiste du papier s’est installé à Nantes il y a deux ans pour délivrer nos intérieurs de la grisaille.

Quel est ton parcours ?

Je dessine depuis tout petit, j’ai toujours voulu me diriger vers les arts. Je me suis donc tourné vers un BAC Arts Appliqués à Toulouse puis j’ai continué avec un BTS Design de produits. J’aimais bien l’idée de pouvoir passer du dessin (2D) à l’objet (3D). Après ces deux années post-bac, j’ai poursuivi mes études via un master en design et art de vivre à l’Institut Supérieur Couleur Image Design de Montauban. En plus du design d’objet, cette formation avait la particularité d’être axée sur le domaine de la couleur qui est une notion que l’on ne pense pas toujours à intégrer dans un projet.

À la fin de ses études, alors que Geoffrey pensait proposer ses services en graphisme, des amis lui ont demandé de leur fabriquer un trophée rhinocéros en applique murale : « Le premier modèle n’était pas très concluant, le papier était mal choisi et l’assemblage laissait à désirer. Mais l’idée était là ! Une fois le premier Zoorigami au point, les autres animaux sont nés. »

Geoffrey s’inspire de la réalité et des détails caractéristiques des animaux. Après une modélisation numérique facette par facette et l’ajustement des différents gabarits, Geoffrey imprime la tête de l’animal pour la découper, la plier et la coller.Pour que ces créations soient plus durables, le créateur utilise un papier à fort grammage et teinté dans la masse pour résister aux UV. Avec de bons ciseaux, un cutter, beaucoup de patience et de minutie Geoffrey fabrique donc chaque Zoorigami à la main, comme on assemblerait un puzzle en volume. C’est ce qui donne un caractère unique à ses créations ! Prêt à être accroché, chaque trophée est ainsi livré monté.

Quel serait ton rêve pour tes créations ?

Je dirais que mon rêve serait d’avoir une boutique-atelier/showroom pour pouvoir exposer toutes mes réalisations et recevoir du monde. Et pourquoi pas réaliser des scénographies à plus grande échelle pour les magasins !

Licornes, cerfs, ours, toucans, loups… les sculptures de papier de Geoffrey Berniolle mêle imaginaire et fait-main pour ajouter un soupçon de poésie à l’intérieur qui les aura adoptées.

Gina + Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*