Nantes pourrait y voir bien plus clair avec sa propre marque de lunettes “Naoned” créée par Jean-Philippe Douis.

Heureux celui qui porte des lunettes ! A t-on envie de clamer lorsque dans une vitrine, quartier Talensac, des binocles attisent notre regard, comme des friandises. L’auteur de ce marché ? Jean-Philippe Douis, opticien et designer nantais. Une trentaine de modèles cohabitent sur les étagères : des papillons, des ovales, des ronds, des formes pilote, rouge, rose, noir, bleu, monochrome ou bicolore…L’acétate de cellulose brossée ou polie se décline en une série singulière, quasi unisexe, la première collection de la marque Naoned – comprenez Nantes en Breton. Voilà près de quatre années que Jean-Philippe la prépare dans son atelier. « Il n’y a pas d’école pour apprendre à dessiner des lunettes…» nous lance t-il.

Dessins après dessins, la silhouette de ses lunettes s’est précisée en des formes minimalistes aux angles francs.

Inspiré par ce qu’il voit et constamment en proie à une irrépressible envie de scruter les lunettes de la dame de la table d’à côté, Jean-Philippe se nourrit d’images et de formes pour une collection qu’il qualifie de « rétro-future ». « J’ai la chance d’avoir comme métier ma passion » ajoute le designer qui se plaît aussi à dire qu’avec des bouts de ficelles, on fait des merveilles. Car selon lui, l’inspiration peut venir à tout moment. « Sur un malentendu on peut créer des choses fabuleuses », c’est parfois un trait ou un dessin juste « comme ça » qui deviennent les bases de nouvelles lunettes. Une chose est sûre, la forme et l’émotion priment. Dans cet esprit de passion et d’exclusivité, Jean-Philippe souhaite développer des séries limitées et pourquoi pas des modèles uniques : « Je préfère que les gens changent moins souvent de lunettes et qu’elles soient uniques pour eux. Nous ne sommes pas dans du consommable ». En examinant certaines d’entre elles, nous pouvons lire sur leurs branches : « montures manufacturées à Nantes – France ».

Il n’y a pas d’école pour apprendre à dessiner des lunettes..

En plus d’y apporter un soin esthétique particulier, le designer travaille donc local pour des lunettes « de chez nous ». D’ailleurs, l’inspiration bretonne ne s’arrête pas au nom de sa marque « Naoned » : chaque paire de lunettes arbore un nom de la même origine. Ainsi, Sant Brieg, Gwened, Loktudi se partagent la vedette ; « Avant de m’attaquer aux noms de ruisseaux et aux prénoms bretons, je m’en tiens pour le moment aux villes bretonnes » précise Jean-Philippe amusé. Et si la jeune marque se fabrique ici, Naoned s’exporte déjà en Allemagne, en Suisse, en Corée, aux Etats-Unis et bientôt en Espagne. Voilà donc un designer qui voit loin, très loin.

Une demande

particulière ?

contactez-nous

Gina Di Orio

gina@idilenantes.com
06 43 44 90 11

Damien Gillet

damien@idilenantes.com
06 71 63 71 25

Pour tous vos courriers

10 rue de l’Hommeau, 44640 St Jean de Boiseau