Une de ces belles histoires que l’on aime conter pour une marque de vêtements qui fleure l’aventure.

Des produits bruts et de qualité qui appellent à l’évasion et la poésie, c’est ainsi que l’univers de la marque de vêtements nanto-parisienne Olow se définit. Les lignes masculines se déclinent en deux collections annuelles dessinées par ses créateurs Mathieu Sorosina et Valentin Porcher et illustrées de motifs et dessins d’artistes.

«Nous choisissons les artistes dont nous aimons le travail».

Matériaux et coupes, la qualité prime et le ‘‘made in Portugal’’ dans des usines familiales nargue le tout ‘‘made in China’’. Dans leur QG nantais rue de Strasbourg, les meilleures collaborations se discutent : «Nous choisissons les artistes dont nous aimons le travail».

Pour eux c’est le feeling qui l’emporte, le coup de coeur et peu importe l’artiste. Mais dans leurs sélections, ils veillent toujours à garder une place de choix aux artistes encore peu connus ou émergents à l’échelle nationale et internationale. Olow doit rester pour eux une opportunité d’expression.

La marque qui a toujours gravité autour de l’univers artistique souhaitait au tout début de sa création, en 2006, ouvrir une galerie d’art. Ses créateurs se rappellent : «N’ayant pas les réseaux pour ouvrir une galerie, nous avons lancé notre marque de t-shirts.» Et confidences pour confidences, le succès n’a pas été immédiat. «Nous avons mis trois ans à écouler 2000 t-shirts».

“Aux premières lueurs du jour, je partirai vers cet ailleurs…”

Jusqu’à ce qu’une belle boutique parisienne leur fasse confiance et leur ouvre les portes d’autres réseaux intéressés. Patience et ténacité ont fini par payer et c’est la passion qui les a fait tenir.

Depuis 2012, six ans après avoir vu le jour, Olow trace sa route et fait sa place sur le marché de la ‘‘mode’’ pour homme. Pour sa nouvelle collection  ‘‘L’échappée’’, Olow décrit un épopée où les rêves commencent la nuit, une histoire qui, selon nous, n’est pas seulement celle de cette saison mais celle de la marque toute entière.

‘Aux premières lueurs du jour, je partirai vers cet ailleurs. Je prendrai des risques, beaucoup de risques, ferai des choix, sentirai mon coeur palpiter, traverserai des lacs, des montagnes, des océans plus beaux que dans mes livres, rirai à en perdre haleine avec ces inconnus, goûterai à des plats aux saveurs insoupçonnées, me sentirai vivant, libre et léger.’’

Olow n’a pas fini de déverser sa fougue créative et de marteler son authenticité pour une fringue toujours fraîche et bien inspirée.

Une demande

particulière ?

contactez-nous

Gina Di Orio

gina@idilenantes.com
06 43 44 90 11

Damien Gillet

damien@idilenantes.com
06 71 63 71 25

Pour tous vos courriers

10 rue de l’Hommeau, 44640 St Jean de Boiseau