0

Comme tout ce qui concerne le branding, c’est-à-dire l’élaboration d’une stratégie de marque, la vision reste une composante très floue de la marque. Alors, revenons ensemble sur sa définition et les différentes questions qui peuvent aider à la formuler plus clairement.

Vision n’est pas mission

 

Alors que la mission répond davantage à la question « comment ? » la vision, elle, répond au « pourquoi » de votre marque. Il n’est alors pas vraiment question de moyens mais plutôt d’ambitions. Quelles sont les ambitions de votre marque ?

Qui dit ambition, dit projection dans un futur plus ou moins proche. Connaître sa vision reviendrait à voir le futur de votre marque dans une boule de cristal. Pour élaborer la vision de sa marque, il est donc nécessaire de savoir à la fois pourquoi elle est née et ce qu’elle projette d’être.

Votre vision se dessine alors comme le meilleur scénario de votre marque. Plus forte qu’un objectif, elle est le moteur de tout ce qui anime votre marque et son environnement. Cette ligne directrice vous mène parfois à des ambitions utopiques qu’il faut parfois rationaliser ou au contraire assumer. Pourquoi s’empêcher de rêver à un monde meilleur ?

À vous de mettre le curseur où bon vous semble.

Une composante de marque intime et décisive

 

Il est rare que l’on expose sa vision aux yeux de tous. En réalité, il n’est pas utile de le crier sur tous les toits du marché. Ce qui importe c’est avant tout de la partager en interne. Tous les collaborateurs de la marque doivent connaître cette vision qui agit comme un rayon laser qui éclaire le présent et la destinée de la marque. Elle donne du sens, elle induit la culture de l’entreprise, ses valeurs, ses prises de position. Une vision transporte d’abord l’équipe avant d’inscrire son empreinte sur le marché.

Lorsqu’une grande décision stratégique se présente, les choix à faire sont souvent guidés par la vision de la marque. Ce qui fait d’elle une priorité ! Sans vision, on vise l’errance. Certaines marques se perdent dans des choix peu opportun, des directions qu’elle n’aurait pas du prendre, des extensions “piégeuses”. La vision filtre l’action, elle est un garde fou qui vous permet de garder le cap !

4 questions pour clarifier votre vision

 

Savoir, reconnaître et formuler la vision de votre marque demande un travail de prospection qui relève du branding. Et, nous invitons souvent nos clients à se poser quelques questions avant d’entamer ce processus. Voici lesquels :

  • Dans 5 ans, où sera votre marque ?
  • Quelles sont vos ambitions à moyen long terme ?
  • Quelles sont les extensions imaginées, les évolutions espérées ?
  • Qu’est-ce qui importe le plus pour vous ?

Ces questions vous mettent en condition. Et parce qu’une vision n’existe pas sans marché, il est aussi nécessaire de scanner les tendances culturelles et d’usages du marché et faire de la prospective pour anticiper les nouveautés. Une bonne marque est ancrée dans le présent tout en se préparant de manière agile au futur, à son futur.

 

Quand travailler sa vision ?

Il est logique de s’y attarder à la naissance d’une marque. Mais de notre expérience, nous savons que ce travail n’a pas toujours lieu au tout début. Il arrive même que certaines marques s’y penchent au bout de 5 voire 10 ans d’activités ou à un tournant stratégique de leur développement. Dîtes-vous simplement qu’il n’est jamais trop tard pour cerner votre vision ou la faire évoluer. Elle est la clé de votre succès !

Une demande

particulière ?

contactez-nous

Gina Di Orio

gina@idilenantes.com
06 43 44 90 11

Damien Gillet

damien@idilenantes.com
06 71 63 71 25

Pour tous vos courriers

10 rue de l’Hommeau, 44640 St Jean de Boiseau